Le Soleil au Zénith

À LA MÉMOIRE DU CHEVALIER DE LA BARRE





« Jamais plus tu ne mettras un genou à terre »

 


 

 

Le 1er juillet 1766, il y a 243 ans jour pour jour, le Dictionnaire philosophique de Voltaire était brûlé en place publique à Abbeville.


Concomitamment, un jeune homme de 20 ans avait la langue et le poing coupés, puis était décapité par le bourreau avant de finir brûlé avec l'œuvre philosophique de Voltaire.


Qu'avait donc commis ce jeune homme de 20 ans, Jean François LEFEBVRE, plus connu sous le nom de Chevalier de la Barre ? Il était accusé, avec deux « complices », Gaillard d'Etallonde et Moisnel, d'avoir chanté des chansons libertines irrespectueuses à l'égard de la religion. Ils sont également accusés d'être passés devant une procession en juillet 1765 sans ôter leur couvre-chef. Pire : les trois hommes, par défi, ont refusé de s'agenouiller lors du passage de cette même procession.


Après dénonciation, une perquisition, menée au domicile de La Barre, amène à la découverte de trois livres interdits (dont le Dictionnaire philosophique de Voltaire, ainsi que des livres érotiques), ce qui achève de l'accabler en dépit d'un solide alibi.


L'évêque d'Amiens et les notables locaux, encouragés par d'influents dévots attachés à la tradition, souhaitent faire de ce cas un véritable exemple. Convaincu du délit de blasphème constitué, le chevalier de La Barre est donc condamné à subir la torture ordinaire et extraordinaire pour obtenir la dénonciation de ses complices, mais aussi à avoir le poing et la langue coupés, puis à être décapité et brûlé avec l'exemplaire du Dictionnaire philosophique


La sentence est exécutée le 1er juillet 1766 à Abbeville par cinq bourreaux spécialement envoyés de Paris (dont le bourreau Sanson qui lui tranchera la tête) :   Exécuté pour avoir refusé de mettre un genou à terre au passage d'une procession et pour avoir refusé d'ôter son chapeau.   On comprend que les antilaïques, les opposants à la liberté absolue de conscience, tous ceux qui dédaignent les philosophes des Lumières et l'œuvre de Voltaire, n'apprécient que modérément l'histoire de ce jeune aristocrate, chevalier par trop élégant...   Le souvenir du Chevalier de la Barre sera commémoré ce dimanche 5 juillet 2009 après midi de 14 h à 18 h, square Nadar à Montmartre, où est érigée une statue commémorative (grâce à une souscription publique). De nombreux artistes et groupes sont prévus.   À Montmartre... Haut lieu révolutionnaire puisque c'est de là que partit la Commune de Paris en 1871... En « expiation » a été construite cette église du « Sacré-Cœur », qui continue de défigurer le paysage de Montmartre. Pied de nez de l'Histoire : l'évêché a son adresse rue du Chevalier de la Barre...   Le CAEDEL, Mouvement Europe et Laïcité, participera à cette fête du 5 juillet, comme il participe aux activités de l'Association des Amis du Chevalier de la Barre, éditrice d'un bulletin électronique et organisatrice des « Cafés de la Laïcité ». On trouve sur le site de cette association un lien vers le site « Europe et Laïcité ». Yves PRAS, Président du CAEDEL, prendra la parole.   À l'heure où le délit de blasphème risque d'être réintroduit dans la législation française sous prétexte d'harmonisation européenne, il est donc important de promouvoir les valeurs de la Laïcité, et de ne plus jamais mettre un genou à terre.

 

 

                                                                            par Europe et Laïcité

 

 

 


    « L'ennui dans ce monde, c'est que les idiots sont sûrs d'eux et les gens sensés pleins de doutes. »

                                                               Bertrand Russel

 

     Je n'ai pas pu m'empêcher de présenter ce texte de Europe et Laïcité aussi paru sur fairelejour.org

     Et malgré le mot le Bertrand Russel, l'histoire du chevalier de la Barre m'a évoqué bien des aphorismes, et aussi je n'ai pas pu me retenir ici.

                                                                                         Odal GOLD









12/07/2009
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


This is my Odal Gold Blog. I'm just a poor boy !------- Odal GOLD


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion