Le Soleil au Zénith

Ce que préconise la foule

 

 

           Pour qui, pour quoi ?

            Dans mon IBM dans ma tête, il y a une excroissance de ce genre de questions, recracher il me faut. Je suis un serpent à sornettes.

   

            Moraliser le populo, et lui trouver le moule qu'il faut à son âme, comme question et comme réponse, cela n'est qu'aller contre moi-même. Je trouve l'école laïque bien suffisante pour les démarches perso, et pour le perfectionnement des esclaves exquis.

 

             

          Il n'est pas besoin de cacher les faiblesses esthétiques du populo, pour le courtiser. Et je ne le courtise pas non plus. Le populo, c'est toutes les castes sociales. Il n'y en a pas une pour rattraper l'autre. Le populo, c'est bien cette grande famille avec pour oriflammes tous les politiques et bienfaiteurs grands serviteurs des États.

 

          Certains intellectualistes et psychanalystes, show bizness men de derrière les fagots – les gens les appelleront des saints du nouveau mysticisme. Ça va saigner.

          Des adeptes je vois partout.

 

       Perte de contact avec le réel, altération foncière des relations avec le monde environnant, existence de désirs, de croyances, de comportements étranges, incompréhensibles, irrationnels.

          Il y a des psychoses collectives et des psychopathes normaux.

          Beaucoup le sont un peu.

     

         Gourous et adeptes des saines écritures - sont le plus souvent inconscients, totalement ou partiellement, de leur état morbide - sur la Terre qui est mon astre.

         Ce sont les psychoses collectives qui font la norme et la vie de tous les jours, et quelquefois l'argent n'est que du sable jeté dans les yeux de l'individu. Souvent, l'argent me cache des yeux les sociaux si ambitieux, et ça tombe bien.

 

            Comme le hurlent aux foules tous les Sauveurs du monde, les premiers seront les derniers. « C'est magnifique !»                                                        

 

            C'est que ces gens sont peut-être vraiment représentatifs de la foule, c'est la seule explication à la finale.

            Il ne faut pas chercher plus loin que la volonté de domination de la foule elle-même, cette foule qui est une entité narcissique et implacable, ne le savais-tu donc pas ?

            Et c'est tout l'intérêt de la Démocratie de nous montrer la foule telle qu'elle est : comme un dragon à la gueule de feu, qui peut-être garde un trésor.

   

   

           Les Sémites ont donné les pères avec leur calotte et la soutane djellaba, et les soeurs avec leur voile, et ce genre de grandes familles qui ressemblent aux fourmillières si morales et aux bagnes : les Inquisitions et les Jihads si laids d'un monothéisme islamo judéo-chrétiens qui reflète bien des démêlés avec la nature.

           Les africains « gangsta rappers », danser « membo » tout le monde, font : et ces aristocrates de la rue et leurs colliers Bling-Bling, ils se prennent aussi très au sérieux pour annihiler de matière grise ce que les autres structures de la civilisation n'ont pas encore pulvérisé. Ils le disent eux-même, ils ne sont pas gentils non plus.

            Les Japonais ont résolus le problème, ils veulent un monde habité par des Tamagotchis, ces animaux domestiques et électroniques. Etc.

 

 

                 Les Européens ont inventé les sciences athées et la vivisection : cette nouvelle religion est le culte effréné de la raison - il n'y aurait plus d'important, ni sentiment, ni courage, ni chance – rien que la seule Science pure. Cette nouvelle Religion de la Science et de la Raison pure a ses officiants dans les Labos, où ils pratiquent le sacrifice de la chair vivante, tortures en tous genres, expériences en tous genre, la vivisection scientifiquement contrôlée s'il vous plaît ! Ils sont les plus gentils en apparence, et ils sont les plus mandibulaires !

 

                  Tout le monde s'introspecte, mais personne ne peut plus dégainer.

                  C'est l'amour. D'ailleurs, le contraire déjà pensé, qui a ? C'est l'amour et puis surtout la tolérance.

 

 

 

 

                                              Odal GOLD

 

                                                                          www.odalgold.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 



11/05/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


This is my Odal Gold Blog. I'm just a poor boy !------- Odal GOLD


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion