Le Soleil au Zénith

Embaumés encore palpitants.


            Dans la région parisienne, en France, le Château de Chantilly est magnifique. Ses toits pentus et ardoisés, ses douves aristocratiques et son parc à la française en font justement l'attraction de dizaines de milliers de touristes.

            A l'intérieur sont conservés, dans la chapelle, les cœurs des 10 propriétaires successifs. Peu de gens j'ai vu « tilter », sur ce point de détail de la visite. Ce détail est pourtant confondant.

            Symboliquement, c'est le château qui possède pour l'éternité les cœurs de ses propriétaires successifs, et d'une certaine manière, ce sont les cœurs de ces châtelains qui sont à jamais la propriété de leur maison, et cette maison ne fut jamais leur propriété.

            Il est évident que même dans les HLM l'on doit trouver ce genre de situation, où la maison possède ses habitants et non l'inverse.

            Dans le cas du château de Chantilly, le luxe et la vanité font que tous ces marquis ont revendiqués le don suprême de leur être à quelques pierres – haut et fort, avec toute la symbolique voulue.

 

 

 

                                                                  

            A l'origine, le Bouddhisme était une révolte contre l'emprise des prêtres Brahmanes, il était l'idéal d'une rose vivante et arborescente se dressant dans un paysage de cimetière terreux.

            Le Bouddha a dit quelque chose comme : « Quand tu auras appris ce que tu voulais du Bouddha, tues le Bouddha ! Une fois que tu auras appris ce que tu voulais de ton maître, tues ton Maître ! »

            Le Bouddha a dit quelque chose comme : « La morale est comme un radeau pour traverser un fleuve ; une fois le fleuve traversé, il faut se débarrasser de la morale, car alors la morale n'est plus qu'un fardeau inutile ! »

 

 

                                                                        

 

            Ce ne sont évidemment pas les propos des pasteurs d'humains, de prendre le risque à éduquer des cœurs libres.

             Les propos des pasteurs d'humains sont comme le château de Chantilly, parce que dans tous leurs idéaux il y a aussi des beautés.

            Et c'est pour cela qu'ils fascinent le cœur des hommes.

            Comme les cœurs des 10 propriétaires pour leur château de Chantilly, les cœurs de tous les vrais croyants sont embaumés encore palpitants dans quelques mots.

            Ils ne font qu'appartenir à des mots et à des pierres.

            Dans cet espace et dans ce temps, dans le courant de ce fleuve momentané, ce que je dis est tout le contraire de dangereux. Car ici le danger réel est d'appartenir à quelques pierres, à quelques gestes, à quelques mots.

 

 

 

 

             Il est toujours incertain d'assumer un cœur libre. Au bout est la destruction, car l'incertitude est programmée au fond de notre cœur.

            Mais cela n'est pas aux mots et aux paroles de posséder les cœurs humains.

            Au contraire, la parole d'argent doit finir par protéger ton cœur de tous les maîtres à croire : politiques, religieux, sentimentaux, Wall Street, scientifiques, collègues, télé, chefs, courtisans – et de la beauté des mots et des pierres.

 

 

 

 

 

 

Odal GOLD       www.odalgold.com

 



11/05/2007
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


This is my Odal Gold Blog. I'm just a poor boy !------- Odal GOLD


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion