Le Soleil au Zénith

Je suis un païen de cette doctrine là

Ce n’est déjà pas rien que d’être un miroir ; et de ne pouvoir considérer que les hommes ?
Mais un miroir brisé est mille fois supérieur : il a ce qui s’appelle un karma, un caractère, une personnalité. Un animal un peu pointu, l’humain n’est que. Il a ses pré­férences, et son imprévisibilité.
L’idéal théocratique des obscurantismes – puis l’idéal guerrier de l’épée, puis capitaliste de l’argent, puis prolétaire des esclaves, puis judiciaire des comédiens, n’étaient jamais que des histoires de miroir, et pas des histoires de l’humain. Cette image idéale de l’homme, je la veux comme celle d’un miroir brisé.
Je suis un païen de cette doctrine de là.
Crois-moi si tu veux.



0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


This is my Odal Gold Blog. I'm just a poor boy !------- Odal GOLD


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion