Le Soleil au Zénith

La religion dite « Noachide »

 

 

     [Nota : voir après, ou avant, l'article consacré à « La religion des francs-maçons (noachide) ». Car la religion « noachide » est semble-t-il la religion des francs-maçons.]

 

 

 

Torch.gif

 

 

     La religion dite « Noachide »
 
 
 
 
     L’avenir que l’humanité est certes peut-être l’observance obligatoire, dans la société, dans le futur, des lois dites « noachides ». Elles auraient été imposées selon la Tradition à Noé. Selon ces lois, sont sauvés tous ceux qui n’étant pas juifs croient en un Dieu suprême et aux sept lois noachides.
     C’est très sérieux et l’Amérique apparemment a déjà commencé à légiférer là-dessus.
    On appelle « Noachide » tout ce qui se rapporte à Noé, car en hébreu Noé se dit Noach. La tradition noachide est donc la tradition telle que Noé l’a laissée à ses descendants, après le déluge.

     « Noé édifie un autel et offre à Dieu un sacrifice sanglant comme l’avait fait Abel. Il transmet donc le culte primordial de type expiatoire.
     Tel est le régime de cette première Alliance (celle qui nous est rappelée par l’arc-en-ciel) : la volonté de Dieu étant que la Religion primordiale soit la Religion universelle.
     Ces mesures consistent à réformer les religions sur le modèle hébraïque. Ces volontés de refonte des religions sur un modèle judaïsant, et conduisant par ricochet à la modification des tournures d’esprit, ont connu des étapes dont une particulièrement importante : la conférence de Seelisberg en Suisse en 1947. Réunissant des experts catholiques, protestants et juifs (dont Jules Isaac, l’auteur du fameux manuel d’histoire en France « le Mallet-Isaac »), les « Dix points de Seelisberg » poursuivent l’objectif d’effacer les antagonismes entre les différents courants religieux, de ne plus rabaisser le judaïsme et d’aboutir à une uniformisation de la doctrine qui ne heurte plus les lois juives. L’efficacité de ces mesures encouragées d’une manière universelle peut être illustrée par l’exemple suivant. La loi 102-14 promulguée en mars 1991 lors de la 102è session du Congrès américain appelée « Education Day » et signée par le président Bush senior reconnaît, tout en rendant hommage au mouvement loubavitch et au rabbin Menachem Mendel Schneerson, la nécessité de promouvoir les lois noachides comme socle de la société américaine [lien]. Une seule phrase résume la puissance d’évocation de cette loi : « (…) nous nous tournons vers l’éducation et la charité pour réorienter le monde vers les valeurs morales et éthiques contenues dans les sept lois noachides (…) ». Bien entendu, depuis cette époque, le phénomène ne fait que s’accélérer. Nous pouvons relever le lancement pour 2014 d’un Parlement mondial des religions qui doit voir le jour à Bruxelles3. Cette « Tour de Babel » des religions est la conséquence logique de tous ces travaux fait en amont. » [1]
 
       Pour beaucoup de monde, cette « religion noachide » est une découverte / néanmoins elle n’est pas inconnue de tous :
   

     « INTRODUCTION : Depuis quelques années, un courant de pensée basé sur une certaine vision du monde, progresse de plus en plus en Occident et principalement dans certains milieux protestants aux États-Unis et au Canada. Ce mouvement a été initié par certains rabbins juifs talmudistes (notamment les Loubavitch aux États-Unis) qui considèrent que les Non-Juifs ou Goyim (גוים) ne peuvent être sauvé qu’en obéissant pleinement au peuple d’Israël, en abandonnant, de fait, leurs religions et croyances considérées comme païennes. Pour cela ces rabbins ont entrepris la création et la promotion d’une véritable religion-même si ceux-ci s’en défendent et préfèrent parler de « communauté » : le Noachisme (ou Noahisme). » [2]

 

      « Elle contient aussi la relation des paroles que Noé a entendu de la bouche de Dieu avant le déluge, paroles qui dévoilent le motif de la condamnation du genre humain à ce châtiment, et qui contient ce qu’on appelle les « Préceptes Noachides ».[1]

       « Selon ces lois, sont sauvés tous ceux qui n’étant pas juifs croient en un Dieu suprême et aux sept lois noachides.  La finalité étant la conversion du genre humain au monothéisme, les Juifs restent le peuple élu – le peuple sacerdotal, l’Ancienne Alliance n’étant pas révoquée – dont la mission est d’éclairer les autres peuples (SIC : tout cela expliqué absolument sans rire du tout...). Les autorités halakhiques (la halakha guide la vie rituelle mais aussi le quotidien ; Il existe une variété de courants) considèrent chrétiens et musulmans comme non idolâtres en mesure d’accepter ces lois noachides (nota : à la condition qu'ils renoncent à certains de leurs dogmes, comme les saints, le Saint-Esprit, etc. / dogmes jugés encore trop « païens » (!) par ces autorités halakhiques). » [1]

                                                                                    

 in-god-we-trust-2 - Copie.jpg

 

Ces sept lois noachides sont :

 

 

1 – le rejet de l’idolâtrie (d’où un rejet complet du mystère de la Trinité catholique considérée comme du polythéisme, etc)

2 – l’interdiction du blasphème

3 – interdiction de l’inceste
4 – « Je vous donne les animaux en nourriture comme Je vous avais donné l’herbe verte » ; interdiction de manger la chair découpée d’un animal vivant
5 – Quiconque aura versé le sang de l’homme, par l’homme son sang sera versé, car Dieu a fait l’homme à Son image. Interdiction du meurtre

6 – interdiction du vol
7 – « J’établis mon alliance avec les hommes et Je mets mon arc dans la nuée »… la justice civile.

 

http://static.blog4ever.com/2006/02/106908/Moulin--Pri--resOr.gif  

 

Critique des 7 lois noachides :                                 

 

 

    Concernant la loi no 1, cela tombe mal, je me verrais plutôt agnostique-païen-quelquechose-comme-ça.

 

     Mais le blasphème, pour reprendre la loi no 2, c’est mon truc – car mon dieu à moi, qui est agnostique et païen, voit mon blasphème avec un peu d’humour, et puis mon blasphème à moi est de bon goût, et il fait apparaître les gens pour ce qu’ils sont le plus souvent : ils ne sont pas « gentils ».

       « Il n'y a pas d'argument décisif en faveur du monothéisme.

      Le monothéisme a également été jugé intrinsèquement intolérant.

      N'oublions pas l'Inde (…) où les mahométans d'abord, puis les chrétiens attaquèrent sauvagement et avec la dernière cruauté les adeptes de la foi sacrée et originale de l'humanité.

     Schopenhauer compare l'histoire pacifique des hindous et des bouddhistes à la cruauté et à la perversité des monothéistes. Il conclut :     

     A vrai dire, l'intolérance n'est indispensable qu'au monothéism» [3]

 

     L'inceste ferait peut-être justement partie - pour ce qui est de la 3ème loi noachide - de « cette malédiction qui consiste à être prisonnier de l'anneau du judaïsme. Et l'image prend tout son sens quand on a vu Le Seigneur des Anneaux (et l'histoire de ceux qui suivent le destin du Golum) ».  

     Lire éventuellement, sur le sujet :  « Psychanalyse du judaïsme » de Hervé Ryssen   - plutôt... intéressant, en fait....

    Ailleurs, Josine Staleph a écrit :

  « D’ailleurs, il existe une nouvelle loi d’airain en train de devenir universelle, valable pour Freud : si Freud dit quelque chose, on aura beaucoup moins de chance que lui de se tromper si on pense le contraire... 

      Démonstration avec le  complexe d’Œdipe : vous faites sûrement partie des bonnes âmes qui croient que "petit garçon désire maman et que petite fille désire papa"... alors que non, c’est simplement "parent malsain qui désire enfant", comme l’interdit l’Ancien Testament (ou [lien Pdf]) et comme le papa incestueux de Sigmund (ou [lien Pdf]]) qui universalisa le concept à l’Humanité entière à base de concepts pata-scientifiques tellement délirants qu’il crama régulièrement ses propres archives (voir le livre de J. Bénesteau), pour cacher à la fois ses fumisteries et son malaise existentiel. »

 

 

    Mais par exemple pour reprendre la loi noachide no 4 : pour moi les animaux ne sont pas que des aliments à « béqueter », ils ne sont pas « que de la nourriture », ils sont sensibles et intelligents, que je sache, et cela de manière évidente et empathique. Et parfois même « il y a des hommes qui ne valent pas des bêtes ».

     Mais qui a déjà mangé la chair des animaux vivants ? Personne encore. C’est une interdiction donc apparemment absurde d’un horrible heureusement inexistant. Elle consiste à faire imaginer qu’avant ces « lois noachides », l’horreur régnait bel et bien, et que les remettre en question est empêché par un Tabou bien naturel de notre inconscient. 

 

Le_bon_la_brute_et_le_trCopie - Copie.jpg   
      Et pour la no 5, les mêmes sociétés monothéistes qui interdisent au citoyen de base de se venger personnellement leur commandent toujours, dans le même temps, un flot de sang sur les ennemis et autres mécréants qu'elles jalousent.

     Un homme libre est forcément armé à titre privé, intellectuellement et physiquement. Dans ces sociétés là (noachides entre autres), donc, prônées par la loi no 5, derrière les grands discours, il n'y a juste plus de duels possibles, d'accord, d'accord, plus d'homme libre, que des masses serviles et « lapidatrices » et fanatiques et obscurantistes.

 

  

    Enfin pour la loi no 6, l'interdiction du vol, j'ai toujours eu un faible pour les aventures de Robin des Bois, d' Arsène Lupin et de Simon Templar, qui étaient respectivement "Brigand au grand cœur", "Gentleman Cambrioleur" et "Voleur" et bien d'autres choses encore. Et je ne vous cache pas non plus  mon attirance pour le Tantrisme, "Le Bon, la Brute et le Truand" de Sergio Leone et pour les récits sur les Corsaires, Flibustiers et autres forbans de haute mer, etc, etc. Pour ce qui est beau et parfois tragique, et souvent bien plus compliqué que les simples lois juridiques, « jéhovaesques » ou humaines. Pour dire.

      

 

     La loi no 7 ne veut rien dire que « Pax Fanatica d'un genre judéo-chrétienne-moyenâgeuse », et les lapidations et les circoncisions et les conceptions du monde étroites et « moyenâgeuses » qui vont avec. Merci, on a déjà assez donné.

 

     
 

 

 Quelques conclusions sur le Noachisme :

 

 

     La mythologie sur laquelle repose cette religion prosélyte est typiquement de type messianique judéo. Avec l'intégrisme noachide aussi, si demain il y a intégrisme : même plus de chrétiens, de musulmans, tels qu'ils se définissent aujourd'hui. Car pour les Noachides, les chrétiens avec leurs saints sont encore trop païens, et les musulmans sont encore trop indociles pour accepter la reconstruction du temple de Salomon (si chère aux rites maçonniques noachides) en lieu et place place de la mosquée Al Aqsa.

     Car : « Certains mouvements politiques et religieux souhaitent reconstruire LE TEMPLE sur le MONT DU TEMPLE, en s'appuyant sur les textes bibliques dans lesquels ils interprètent l'obligation à le rebâtir dès que possible. .

     Cette tendance s'inscrit également dans des mouvements messianiques affirmant que le MESSIE ne viendra pas tant que la tâche visant à entreprendre la reconstruction ne sera pas entamée.

     Certains groupes évangéliques chrétiens américains soutiennent les groupes juifs promouvant la construction d'un TROISIÈME TEMPLE qui sera occupé par l'ANTÉCHRIST avant que le MESSIE n'arrive. Pour hâter le retour du MESSIE, il faut donc reconstruire le TEMPLE DE JÉRUSALEM sur le MONT DU TEMPLE.» [lien]

   

    Plus de païens, d'athées, de bouddhistes, d'hindouistes, d'agnostiques, de sceptiques et de très sceptiques : « ils ne sont pas dignes d'être sauvés » (traduction assez « évidente » pour des intégristes éventuels : ils ne sont pas dignes de vivre).

 

     La domination théocratique, politique, économique (mentale et bien matérielle, avec ses 7 lois noachides typiquement judéo) se veut absolue et universelle, « la finalité étant la conversion du genre humain au monothéisme ».

     Dans un avenir proche (?), en Occident, il y a peut-être l'intégrisme Noachide qui se profile.
     C'est très sérieux et, disions-nous : l'Amérique a déjà commencé à légiférer dans une loi qui prétend déjà que le noachisme doit devenir le socle de la société américaine..

  

    Le projet Noachide passe donc aussi par la reconstruction du temple de Salomon, si chère aux rites maçonniques noachides : en lieu et place place de la mosquée Al Aqsa, qui est le troisième lieu saint de l'islam ! Les musulmans, même tendance laïque, sont encore trop indociles pour accepter ce sacrilège, et rien que pour cela déjà, c'est la guerre / voir toutes les « actualités internationales » de tous les jours.

  

    Le noachisme (et ses 7 lois noachides) semble vouloir orienter, en profondeur, les sectateurs de « Yahvé » (les monothéistes juifs) comme étant la future caste des prêtres de l'humanité, et le reste de l'humanité vers un ordre mondial judéo-noachite [*] inféodé : 

     « Il s’agit en fait comme le décrit Pierre Hillard « d’un projet issu directement du judaïsme talmudique, le noachisme s’applique uniquement aux Gentils (les non-Juifs). Cette religion universelle se subdivise en sept commandements : le premier prescrit l’obligation d’avoir des magistrats (pour faire respecter les lois) tandis que les autres lois interdisent : 2) le sacrilège ; 3) le polythéisme ; 4) l’inceste ; 5) l’homicide et 6) l’usage d’un membre d’un animal vivant.

     Tandis que les Gentils sont encadrés par cette religion, le peuple juif régi par le mosaïsme (la loi de Moïse) est considéré comme le peuple prêtre. Ce sacerdoce israélite, constituant le cœur de l’humanité, est l’intermédiaire entre les Gentils et le Dieu unique (le monothéisme). » [4]

     Mais peut-être que je n'ai pas bien compris, et que quelque chose m'a échappé... et dans ce cas, merci de m'expliquer, en quoi ?

 

 

 

 

« Le combat spirituel est aussi brutal que la bataille des hommes » (comme l'écrit Rimbaud, que par ailleurs je n'apprécie pas)

 

mowgli-et-serpent-ka VU.jpg
     Ce dieu judéo-noachide (qui se dit lui-même jaloux et exclusif, et qu’il est le dieu de ceux qui ne sont pas gentils) veut transformer la terre entière telle une étable, où notre laine et notre âme et notre viande lui seraient exclusivement réservée. « Ne regarde que moi, sois soumis à l’autorité, aies foi en moi, aies confiance », disent ce paysan aux doigts crochus ou le serpent Kaa face à Mowgli, avant d’avaler leurs proies.

 

     Mon stress ne vient pas de ce que ma vie et la vie sont naturellement stressantes, mais qu’on me répète sans cesse qu’elle ne doit pas l’être, et qu’il me faudrait me convertir et muter à l’animal particulièrement domestique (et comestible).

 

     A bien y regarder (si on traduit bien), leurs lois noachides sont comme un livre de cuisine, pour élever et puis préparer (cuisiner) l’humain.

 

     La plupart des gens, il n’y a rien qui les dérange (depuis longtemps).

 

 

 

 

 Heureusement, il n’en sera jamais ainsi

 

 

   J’ajoute à cette présentation des lois noachides le poème de Swami Vivekananda :

 

 

 

      « Si nous étions tous identiques, quelle monotonie

 

      Même physique, mêmes pensées – que resterait-il à faire, sinon s’assoir et mourir de désespoir ?

 

      Nous ne pouvons vivre comme des rangées d’écureuils ; la diversité participe de la vie humaine.

 

      Le vieux refrain – un seul dieu, une seule religion – comporte des risques.

 

      Mais heureusement, il n’en sera jamais ainsi. »

                                                        

 

 

                                              Odal GOLD

 

                                                                          www.odalgold.com

 

 

                                                        

 

                            

                    [1] >>> http://wordpress.catholicapedia.net/?p=4081 ou [lien Pdf]

 

                    [2] >>> http://www.alterinfo.net/Le-Noachisme-1ere-partie-Qu-est-ce-que-le-noachisme_a94817.html 

                            ou [Pdf]

 

                    [3] voir le livre « Pourquoi je ne suis pas musulman » de Ibn Waraq

                                    

                    [4] Un projet talmudique… initié par… un protestant ! (wordpress.catholicapedia.net)

                          >>> http://wordpress.catholicapedia.net/un-projet-talmudique-initie-par-un-protestant/

                            ou [lien Pdf]

 

 

 

 

 

 

 

 

 PS :

  

      Voir sur le même thème : La religion des Francs-Maçons (noachide).

 

     À bien considérer dans « les actualités internationales » de tous les jours :

     le projet Noachide (voir : «  Le Centre Noachide Mondial ») qui passe donc aussi par la reconstruction du temple de Salomon, si chère aux rites maçonniques noachides : en lieu et place place de la mosquée Al Aqsa, qui est le troisième lieu saint de l'islam. Et rien que pour cela, déjà, c'est la guerre.

 

     Y aurait-il un rapport entre l’Empereur  Dark-Sidious-Palpatine (du côté obscur de la Force), et la religion noachide / le Noachisme ? Car, disions-nous, avec ce dernier avatar du monothéisme judéo dénommé le « Noachisme » : même plus de chrétiens, de musulmans, en tous cas tels qu'ils se définissent aujourd'hui. Plus de païens, d’athées, d’agnostiques, ils ne sont « pas dignes d’être sauvés » (traduction assez « évidente » pour les intégristes éventuels qui ne manqueront pas de s'incarner sur notre belle planète Gaïa : ils ne sont pas dignes de vivre). 

 

 

 

 



15/01/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


This is my Odal Gold Blog. I'm just a poor boy !------- Odal GOLD


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion