Le Soleil au Zénith

Les nouveaux bienfaiteurs de l'humanité

 

      Chacun veut de l'argent pour être libre. Chacun rêve d'être libre. Il y a même des pays qui se prétendent des pays de la liberté. Liberté. Egalité. Fraternité. Freedom. Être libre, c'est être heureux, vivre du coté de ceux qui jouissent de la vie, et pour qui l'argent est du temps bien rempli. Chacun décide s'il le veut, s'il en vaut la peine - de conquérir sa liberté, par des moyens égaux s'il le faut - et d'être entouré de la divine opulence des millionnaires.

     Le problème, c'est l'argent, et que vous estimez que vous n'êtes pas assez payé ?  La belle affaire ! Le salaire est l'arme moderne de l'esclavage. Fi ! À supposer que vous ne ressentiez comme une honte d'être utilisé en tant que rouage d'une machine ! Fi ! Croire que vous pourriez remédier, par un salaire plus élevé, à l'essentiel de votre détresse, je veux parler de votre asservissement !                                                                                                               (Nietzsche)

     67 % des américains croient très sérieusement, d'après un sondage, qu'ils vont devenir millionnaires dans les trois ans qui viennent (qu'ils ne seront plus asservis ?).

     La belle histoire. 

 

 

 

 

  Reportage sur Arte :

 

     C'est le dernier truc procédurier à la mode qui fait rêver tous ceux qui veulent y croire, tous les futurs millionnaires, l'Amérique profonde des bons croyants du rêve américain : on fait venir un traiteur. Le lendemain on accuse le traiteur d'un service exécrable, et de petits fours carrément immangeables. On clame le préjudice insupportable, que l'honneur de la soirée est bafoué, et on réclame devant la justice des dédommagements pour 10 millions de dollars. Dans certains états américains, cette fourberie tacite, entre braves gens, fonctionne. Il suffit d'avoir la bonne tête. Le traiteur est mis en faillite, et on est devenu un de ces millionnaires. On parle alors de Justice Jackpot.

     Il paraît qu'en Amérique, il y a beaucoup de justice procédurière et aussi beaucoup de gagnants à la Justice Jackpot.

     En Amérique, aucun individu n'est donc à l'abri des Sociaux (les citoyens si ordinaires et leurs juges).

         

     Mais est-ce que c'est vraiment moi que cela effraie ? Moi, je trouve cela surtout curieux dans la manière. Elle est collective et dénuée de tout risque, elle en est presque morale.

     La nouvelle mode, justement, c'est l'argent moral. L'argent religieusement consacré.

     Les Sociaux ont besoins de ces rites pour tout emporter.

 

 

 

 

     C'est une énorme vague  qui nous vient de l'Amérique de Reagan.

     C'est une idéologie qui s'emploie à tout broyer devant elle. 

     D'après cette mode et cette idéologie, les millionnaires seraient les Nouveaux Bienfaiteurs de l'Humanité.

     Si tu es riche, c'est que tu es aimé de Dieu. L'homme du commun devrait donc voir dans les millionnaires à la fois les nouveaux rois et les nouveaux saints, tenant leur richesse directement des mains de Dieu et des Eglises, capables de la charité (l'entraide sociale c'est pour les parasites qui ne sont pas dignes de Dieu ni des millionnaires), et de guérir des écrouelles tout à la fois.

 

     Il faut les scruter pour croire qu'ils existent vraiment, ces livres et ces gens confits qui parlent comme cela ! 

     Et que je te domine par l'argent, et les mercenaires avocats et les mercenaires porte-flingues qu'il permet – et que je t'affaiblisse, que je te désarçonne, que je te culpabilise de ta pauvreté – que je te domine surtout psychologiquement, psychiquement, spirituellement, grâce à Dieu et à ses églises bien sûr !

    Les millionnaires seraient les nouveaux bienfaiteurs de l'humanité – car les millionnaires trouvent du travail aux autres, et autour d'eux règne l'opulence divine, et il suffit de ne vouloir que cela, pour devenir comme eux.

 

 

 

 

 

     C'est l'idéologie du milliardaire associé au fondamentalisme religieux qui déferle de l'Amérique de Reagan et de Bush en passant par l'Angleterre de Thatcher et la France de Sarkozy  – qui veut effacer jusqu'aux souvenirs de Mai 68.

 

     Des USA à la Turquie, en Asie, en Amérique latine, et maintenant en France, partout sur la planète, c'est l'assaut de cette vague idéologique des nouveaux bienfaiteurs milliardaires et des religieux – contre les laïcs et toute démarche humaniste.

     Dans les cerveaux c'est la vision anthropomorphique et narcissique de l'homme au centre d'une Terre plate vieille de 7000 ans (le Créationisme) qui revient !

 

     C'est l'ambition secrète des insectes qui te vouent la haine, l'Intelligence Design c'est leur plan (leur Design) à eux pour emporter le monde des hommes.

 

 

 

 

     Argent de toute façon trop cher. L'argent il faut le payer ! L'argent rend libre. Avoir de l'argent fait rêver. Moi aussi j'en veux.

     Mais pour avoir de l'argent, il faut être formaté et usiné et usé. Mais dans le monde qu'ils nous préparent, même ceux qui auront de l'argent ne seront pas des hommes libres.

 

   

 

 

 

                 Odal GOLD    www.odalgold.com

 



11/05/2007
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


This is my Odal Gold Blog. I'm just a poor boy !------- Odal GOLD


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion