Le Soleil au Zénith

TBT - Triangle des Bermudes Trip

 

 

     Cela commence par une lecture, un jeu

 

 

    Cela commence par une lecture, un jeu, un voyage (un Trip)….

 

     « Maintenant, regardons qui est le Messie que le peuple juif attend toujours. Messie est un mot qui vient du Grec MEISSIAS (prononcer Meischiach).

     Essayons, comme nous le conseille la Bible de trouver le chiffre à partir du nom. L'alphabet grec dispose d'une table de conversion numérique que l'on attribue à Pythagore. Il suffit de mettre le bon chiffre sous la lettre correspondante et d'additionner tous les chiffres pour savoir qui est celui que le peuple juif attend depuis 2000 ans :

     A = 1                  B = 2                 C = 3                D = 4

     E = 5                  F = 6                  Z = 7                G = 8

     H = 9                  I = 10                 K = 20              L = 30

     M = 40               N = 50                O = 60              P = 70

     Q = 80                R = 100              S = 200            T = 300

     U = 400              V = 500             W = 600           X = 700  

     Y = 800

     M        E         I          S         S         I       A       S

     10       5         10      200      200     10       1      200          =      666

 

     Souvenez-vous du passage du Talmud :

     « Quand le Messie viendra, tout le monde sera esclave des juifs ». (Erubin 43b) 3 Le Messie donnera le pouvoir sur le monde entier aux Juifs. Tous les peuples seront soumis (Talmud de Babylone).

     Le Messie, pris dans ce sens, est l'Antéchrist !

     (…) Ce que nous croyons deviendra notre réalité. »

     (…) D'après le code numérique de la Kabbale, nous obtenons pour Jésus le chiffre suivant :

     J        E        S        U        S

    10       5       21        6       21        =     63     =     9

 

     Le chiffre 9 symbolise la libération de la matière et le retour vers l'esprit. C'est l'inverse du chiffre 6. En réunissant les chiffres 6 et 9, on obtient le chiffre 8, qui représente l'équilibre, l'ordre, l'harmonie. Ce n'est donc plus un combat, mais une unification – vivre consciemment (l'esprit) avec la matière !  »

 

                                                                                 Extrait tiré de…

                                                                                 >>>    « Le Livre Jaune no 6 »

                                                                                            www.les editionsfelix.com

 

 

     Voilà effectivement ce que l'on peut lire dans l'Ancien Testament (Deutéronome 23-19) et qui condamne, on pourrait penser, l'usure :
     "Tu ne prêteras pas à intérêt à ton frère, intérêt d'argent ou intérêt de nourriture, de toute chose qui se prête à intérêt.
"

     Mais au verset suivant, voilà pour les « goyims » :
    "Tu pourras tirer un intérêt de l'étranger, mais tu n'en tireras point de ton frère, afin que l'Éternel, ton Dieu, te bénisse dans tout ce que tu entreprendras au pays dont tu vas entrer en possession."

 

 

 

     Constatation. Mise en question. Explication ?

 

 

     Comme l'a écrit Bercav sur Agoravox, il y a certes une explication au sujet de ce genre de promesses messianiques :


  « 1) entre 2000 et 3000 ans en arrière, s'est trouvé fixé un texte, l'Ancien Testament, matrice de toute une branche de la pensée humaine et ne faisant pas forcément l'unanimité parmi ses propres ouailles (apparition du christianisme qui dit représenter la nouvelle alliance).
     2) dans ce texte donc, l'Ancien Testament, une alliance fut passée avec Abraham, la circoncision - déjà pratiquée par les Egyptiens- au huitième jour, qui peut poser des problèmes hormonaux plus tard ainsi que des problèmes psychologiques, est le signe de cette alliance.
     3) mais un peuple est élu, une promesse est entendue : un jour, les enfants d'Israël régneront sur les Nations (contre lesquelles ils étaient en guerre à l'époque).
     4) ces Nations de l'époque, étaient les achéménides, les babyloniens, les séleucides, les assyriens…
     5) Aujourd'hui, les Nations ont changé (c'est la France, les Etats-Unis, l'Allemagne, les pays africains…), mais la promesse demeure évidemment la même. Ce règne viendra puisque c'est écrit dans la Torah (je passe sur les interprétations métaphoriques, où le Messie c'est Israël–le pays, où le Messie c'est l'accomplissement de la paix dans le cœur de l'homme… etc. ...car l'Histoire ne s'arrête jamais et l'Histoire, c'est très matériel…)

 

     Ne restons pas à l'écume des vagues, car si l'on prend le train grande vitesse des actualités en route, sans avoir un minimum de connaissance en religion, on ne pourra pas comprendre (…) »

 

 

     Et comme déjà écrit dans l'article « Le point Zéro de notre ère », il me semble pourtant avoir lu autrefois, dans un livre à la belle couverture de cuir (mais dont je ne me souviens plus les références, malheureusement), que le terme de « Christ » était utilisé bien avant  l'an zéro de notre ère, et qu'il y a eu justement dans l'antiquité de nombreux « Christ ». Ils étaient considérés, si je me souviens bien, un peu comme entre des bouddhas et d'antiques héros, et certains n'hésitaient pas à guérir ou à tuer.

 

     De là à dire qu'il y a eu une inversion du terme ?

 

 

 

     Nos démocraties sont dominées par des oligarchies, le plus souvent des groupes mafieux (ils ont le pouvoir des armes et l'approbation du Goupillon du coin) dont le commun des mortels ne peut avoir aucune idée – des sociétés secrètes, des grandes familles, des gens brutaux et superstitieux qui disent croire aux liens du sang et de la famille. Quand le président de la banque Goldman Sachs, Loyd Blankfein, dit "faire le travail de Dieu", je ne me demande plus vraiment ce qu'il entend par là.

     Si 98 % des millionnaires américains sont eux-mêmes fils de millionnaires, et si au contraire quotidiennement – on nous projette à la vue les rares exceptions à cette règle d'airain, et qu'on nous parle sans arrêt de « la réussite au mérite » : ce ne peut pas être un hasard.

 

     Les juifs sont en apparence le peuple le plus égalitariste qui soit, mais l'est-il vraiment ? Je soupçonne que la plupart des juifs et des Khazars seraient plutôt de ces castes qui participent sans bien comprendre au pouvoir de leurs propres oligarchies – à l'instar de ce qui se passe pour toutes les basses castes des autres mafias ou sociétés civilisées….

     Ce n'est pas seulement qu'on nous cache tout et que l'on nous dit rien, la plupart en fait s'en fichent vraiment. C'est comme dans les ruches : tout le monde n'a pas eu accès à la naissance à un peu de gelée royale. La plupart des serfs sont nourris avec une gelée pour abeilles ouvrières, qui les rend aveugles dès la naissance, et « un peu de foot et de bière suffit déjà à leur vie ».

 

     On aurait tord de sous-estimer les jeux des princes et des castes dans l'histoire, ces guerres d'insectes silencieuses et ces alliances entre le goupillon et le Beretta : réseaux qui nous dominent silencieusement (Omerta) de partout.

 

    Que savons-nous vraiment de notre passé, et donc de notre futur ?

 

 

 

     L'Ennui (et sa réflexion nécessaire)

   

     Et puis de cette lecture, de ce jeu, de ce voyage (de ce Trip) me sont venus certaines songeries venues du monde des rêves multicolores. L'Ennui (et sa réflexion) n'est-il pas tout aussi nécessaire que l'aspect purement  logique de notre esprit ?

     La réalité ne devient-elle pas (parfois) ce que l'on croit, ou ce que l'on veut croire : ainsi par moments nous croyons décider de notre destin.

     Est-ce qu'un excès de 9 vaut vraiment mieux qu'un excès de 6 ? Moi, j'ai toujours considéré que la voie, c'était l'infini, en langage mathématique : le 8 couché ou ∞.

     8 is right – après tout pourquoi pas ?

 

     J'ai besoins de me relaxer et de me détendre au niveau du bas-ventre et du sexe.

 

     Pendant ce temps, les « Mamas » et les nanas en circoncisent certains : on dirait un de ces tatouages de voyou japonais yakusa, c'est pour imprimer leur condition de « gangsters du sexe », cruel et obscène.

     D'aucuns y verraient l'un de ces fantasmes qui sont bel et bien vécus dans le monde des insectes : mère araignée Tegenaria campestris qui se fait dévorer par ses petits ou encore manthe religieuse qui dévore son mâle lors de l'étreinte, etc., etc...

 

     Des femmes peut-être pas ; de sacrées mandibules mutantes ou de grandes oreilles monstrueuses de Minnie (de Disneyland) ou leurs mains palmées – tu ne les voies pas ?

     Il paraît qu'aujourd'hui toutes les femmes sont toutes des « Nanas ». Il me semble pourtant avoir lu autrefois, dans un livre à la belle couverture de cuir (que je n'ai plus), que le terme de « Nana » désignait, du fin fond des âges, certaines prêtresses préhistoriques sacrificatrices de mâles.

 

     Des hommes peut-être pas, de sacrées mandibules mutantes, ou de grandes oreilles monstrueuses de Mickey (de Disneyland) ou leurs mains palmées – tu ne les voies pas ?

 

     Ils ont abandonné leurs anciens dieux, qui certes n'étaient que le reflet de leur état d'esprit.

     C'est que leurs nouveaux dieux, qu'ils se sont choisis depuis si longtemps – pour devenir riches et pouvoir s'acheter le Paradis – les ont transformés bien physiquement.

 

     A quelle sauce vont-ils être mangés finalement, peut-être un petit goût de fruits de mer dans la gueule de leurs dieux marins – quand ceux-ci les croqueront ?

 

     A bien y réfléchir, ça va être intéressant à considérer. Le Triangle des Bermudes, c'est ici comme ailleurs. Je suis un honnête pirate neutre, juste comme un touriste – et j'ai besoin de me détendre et de me relaxer.

 

 

 

                                                                         Odal GOLD

                                                                         www.odalgold.com

 

 

 

 

 

 

 



05/06/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


This is my Odal Gold Blog. I'm just a poor boy !------- Odal GOLD


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion