Le Soleil au Zénith

« L’ile du Dr Moreau »

 

 

  

    

 

     Ici, c’est un peu comme dans le livre intitulé « L’ile du Dr Moreau ».

 

ILE_DU_DOCTEUR_MOREAU_1977.jpg

     Résumé de ce livre (et de ce film) :

 

     « Unique survivant d'un naufrage, Edward Prendick est secouru par Montgomery, passager d'un navire faisant route vers une île tropicale avec une cargaison d'animaux. Montgomery est l’assistant du docteur Moreau, un scientifique obsédé par la  vivisection et la transfusion sanguine. Prendick découvre avec effroi que, depuis dix ans, les deux hommes se livrent à des expériences sur les animaux, en réalisant des greffes et de multiples interventions chirurgicales, afin d'en faire des hommes capables de penser et de parler. Les hommes-bêtes vivent dans un village et obéissent à « La Loi », un ensemble de règles leur interdisant les comportements primitifs et prônant la vénération de Moreau, qu'ils appellent « Maître ». » (> wikipédia)

 

 

 

Les hommes-bêtes de l'île auraient même des tabous

 

     « Le mot « tabou » a été emprunté au vocabulaire des langues  polynésiennes par le célèbre navigateur James Cook, lors de son passage aux îles Hawaii (1778). Mais le récit de son troisième voyage ne parut qu’en 1884. Auparavant, une expédition russo-allemande conduite par von Krusenstern en 1802 avait mentionné la présence de trois tabous sur l’île de Nuku-Hiva. D’autre part, Freycinet, qui accompagnait Kotzebue en 1817, décrit le tabou comme « une institution à la fois civile et religieuse » qui signifie « prohibé ou défendu ». Cook complétera ces données en disant que le mot « s’applique à toutes choses qu’il est interdit de toucher ».... ( > Universalis Encyclopédie)

 

     L’autre jour, je montrais des photos à une connaissance, une fille pas si bête. Sur deux ou trois, j’expliquais qu’en Inde on trouvait le Svatiska et la croix gammée partout, et que c’était un symbole religieux et de chance (comme encore dans toute l’Asie) que j’avais aperçu vraiment là-bas de tous cotés. Cette fille m’a dit innocemment : « Mais pourquoi on ne leur interdit pas ? »

 

Une frise à svastikas du Temple de Jupiter.jpg

Une frise à svastikas du Temple de Jupiter (Baalbek)

 

     Il est intéressant de considérer que le Tabou concernant la croix gammée en Occident fait fi d’une histoire... au minimum multi-millénaire et ...multi-spatiale.

     « Le svastika (parfois appelé par abus de langage la svastika au lieu de la croix en forme de svastika), 卐 ou 卍 tel qu’on le représente la plupart du temps, est un symbole religieux que l’on retrouve de l’Europe à l’Océanie, apparaissant dès l’époque néolithique. On peut le décrire comme une croix composée de quatre potences prenant la forme d’un gamma grec en capitale (Γ), d’où son autre appellation de croix gammée... » (wikipédia)

 

 

 

 Tabou, mais ce mot est à vous, yes

 

     Mais il y a un Tabou en Occident plus grand encore que le Svatiska ou Croix Gammée, un Tabou également très réductionniste qui fait fi du temps comme de l’espace, donc mis à la portée du cannibale de base.

     On en « démonise » tout autant la figuration et on en ridiculise  le concept –  on interdit méchamment... :  c’est le Tabou de l’existence pourtant évidente, devant un si grand univers, des intelligences extraterrestres.

 

     « Quoi qu'il en soit, il est symptomatique et illustratif de relever que les États-Unis se sont dotés, dès 1953, d'un arsenal répressif impressionnant, toujours en vigueur semble-t-il. Ils ont promulgué, en particulier, deux ordonnances militaires AF (Air Force) 200-2 et JANAP 146 (Joint Army Navy Air Force Publication), l'une interdisant la divulgation au public d'informations relatives à des observations d'objets non identifiés et l'autre qui fait de la divulgation non autorisée d'une observation d'OVNI par son auteur une infraction passible de

10 ans d'emprisonnement et de 10.000 $ d'amende. L'ordonnance JANAP s'applique aux militaires mais aussi aux pilotes de compagnies civiles et aux capitaines de la marine marchande. »

                                                                                                             Le rapport COMETA  [lien]

 

 

 

Il est maintenant question de castrer tous les habitants de « l’ile du Dr Moreau »


      Nos véritables maîtres, d’autres habitants de l’ile du Dr Moreau, ils habitent dans la cité Paradis. Et ils n'en ont rien à faire de nous, ils sont même prêts aussi à manger de l’humain pour l’or qui hypnotise. C’est normal, eux aussi, eux surtout, sont des cannibales. Ils importent même d'autres et nouveaux esclaves du monde entier.

     Il y en a des cargaisons pleines qui arrivent tous les jours, comme dans les cales des anciens négriers du 17ème siècle, ils sont fatigués, usés, harassés de labeur et de manque de sommeil, tellement, que ceux-là, ils n’ont même pas besoins de chaines pour se tenir tranquille : on appelle cela le salariat, qui est la forme moderne de l’esclavage.           

      Il n’y a qu’à prendre le RER ou le métro aux heures de pointe pour s’en rendre compte.    
     Comme je te le disais déjà, moi, tu sais, je ne suis pas patriote. On est en général que les esclaves modernes, encore heureux que je n’ai pas à me payer 3 heures de transport de RER tous les jours, je n’aurais même plus la force de m’en rendre compte, c’est sûr !

 

     Mais même leur « Cité Paradis », à nos dominants-citoyens, je la trouve très suspecte, déjà le nom.    

     Comment peut-on croire à ce point là à de telles sornettes ?

 

     D’ailleurs, il est maintenant question de castrer tous les habitants de « l’ile du Dr Moreau », ça les rendra plus docile, et surtout plus civils, plus angéliques. Entre eux, déjà, ils auront moins peur, vous comprenez, c’est l’essentiel.

 

     En fait, c’est de cela dont il s’agit dans le mariage pour tous, et son application bientôt pratique de la théorie du Genre (Gender) :

 

    « L’idée des fondamentalistes du « Genre » (car il s’agit bien d’une sorte d’intégrisme idéologique culturel, au véritable sens du terme) est justement de « déconstruire » complètement l’éducation, de manière à ce que les repères disparaissent pour les enfants. Et il est clair que c’est cette démarche qui est suivie dans tous les médias et, de plus en plus, à l’école et ailleurs. En outre, dans chaque homme, la volonté utopique et prométhéenne de se défaire totalement de la nature est toujours présente. Il existe donc un véritable terrain pour l’identité de genre, à présent que les repères familiaux et naturels les plus élémentaires ont volé en éclats. » [André Bonnet / voir le fichier pdf]

 

 

     Le vrai but du mariage homosexuel : imposer la théorie du Genre (Gender)
     Ce n'est qu'une étape avant de faire une "race" asexuée !! Et ce sont bien vos enfants qui sont ciblés.
     Écoutez ça :
     " La relation entre un homme et une femme, c'est une violation des Droits de l'Homme, c'est une violation de l'amour.."
    "La suppression de la famille biologique fera aussi disparaître l'obligation de procéder à la répression sexuelle..." 

 

     Ce sont les habitants de l’ile du Dr Moreau, ces bêtes à peine humaines et ces cannibales mal dégrossis, en plus de tous autres Tabous déjà promulgués, qui l’ont d’ailleurs décidé démocratiquement, en réunion et à l’unisson.

      Tous, ils vont être bien contents.

 

 

                                              Odal GOLD

 

                                                                          www.odalgold.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 



20/08/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


This is my Odal Gold Blog. I'm just a poor boy !------- Odal GOLD


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion