Le Soleil au Zénith

Barack Obama ou la séduction inquiétante

 


    
On peut définir une brute - surtout blanche et américaine -  comme étant un être inculte, lâche, stupide, dénuée de toute pitié, extrêmement cupide, souvent aussi extrêmement superstitieuse même quand c'est de l'athée (l'athée américain est une espèce très rare).
     En Amérique, il y a une longue tradition des brutes blanches (Fourmis rouges extrêmement carnivores américaine). C'est à se demander ce que signifie exactement le phénomène Barack Obama (un retour de l'humain parmi les fourmis rouges carnivores ?).

     J'en parlais à quelqu'un de ma connaissance. Il m'a fait remarqué que les américains blancs descendent souvent de bannis, de bagnards, d'exclus, de fanatiques – tous expulsés ou mis à l'écart de l'Europe. Même la haute administration coloniale, à l'origine, était souvent composée de nobles anglais disgraciés. Il y a quelque chose de bien vu dans la tradition de violence et d'inculture américaine. C'est un peu comme dans les prisons européennes mais sans les matons. Le maton, c'est l'homme européen moyen qui se sent bien dans la société européenne parce qu'il y retrouve sa propre image (Les matons européens ne sont pas armés).
     Le citoyen américain, en général, est soit pire (souvent pire), soit meilleur que l'européen moyen.
     Certes.

 

     Mais faut-il voir dans l'élection de Barack Obama, justement, un phénomène de mode – comme on aurait pu élire en d'autres temps un James Dean ou une Marilyn Monroe. L'idée que l'on se fait du racisme n'est finalement qu'un phénomène de mode ? Reagan et Schwarzenegger (des acteurs de cinéma, j'insiste !)) ne sont que des « images », des fantasmes éthérés, vécues par les électeurs comme la réalité, non ?
     La majorité des gens, les américains, les français, soutiennent Obama ...
     Et même moi j'aime le slogan d'Obama « Le Changement, nous pouvons le faire ! »
     Mais pourquoi, au fond ? Ont-ils, avons-nous seulement –  décortiqué son programme ?

 
                      
 
envoyé par odalgold


     Barack Obama est manipulé par des hommes de l'ombre. Il est soutenu par de puissants lobbies politiques, communautaristes, religieux et économiques. Tout le monde sait très bien que ce sont ces hommes qui gouvernent les Etats-Unis et que ce sont eux qui orientent les grandes lignes en termes de politique nationale et internationale.

     La CIA et la Mafia ont forcément leur mot à dire. Il est manipulé par les multinationales du pétrole et le complexe des industries militaires qui est un Etat dans l'Etat. Et si tous ces gens là sont peu nombreux et que ce sont toujours les mêmes, dans tous les cas Obama en fait partie.

 

     Barack Obama défend l'entité sioniste. C'est un défenseur des chrétiens fondamentalistes. Il ne veut pas entendre parler d'une couverture sociale pour tous les américains. En admettant que Barack Obama ne soit pas qu'incolore, inodore et sans saveur, et qu'il se permette même d'avoir des pensées et de dire ce qu'il pense … qu'est ce que cela pourrait changer (justement) ? 

 

 

 

 

 

 

    Faire tomber le mur entre Europe et États-Unis, comme le demande Barack Obama, signifie que l'Europe se mette plus encore au service des États-Unis, épouse plus encore les normes de l'Administration américaine. Barack Obama a appelé « une nouvelle génération » à s'unir pour abattre les murs entre alliés, races et religions et relever ensemble les défis de la planète.

 

     Les nationalismes de la vieille Europe ont été une vraie folie. Mais je me demande si le monde des multinationales, qui commence déjà à nous régenter, ne va pas être encore bien pire. Ils nous préparent à quelque chose. Déjà il nous faudrait être immuablement « positif », comme ils disent, face à leur règne.

 

 

     On n'arrête pas de nous parler des anciens vieux démons nationalistes. Les vieux démons étaient du 20ème siècle – ceux qui s'annoncent dans la modernité d'aujourd'hui, ce sont des « vents bien pires » (à étudier un jour le rapport entre l'argent et les vampires apatrides de la trop vieille Angleterre du 21ème siècle, l'Amérique).


 

     « Cet amour est sorti de la haine, il en est la couronne, couronne du triomphe qui grandit dans la pure clarté d'une plénitude solaire et qui, dans le royaume de la lumière et des hauteurs, poursuit les même buts que cette haine : la victoire, le butin, la séduction, du même élan qui portait cette haine avide et opiniâtre à pousser ses racines de plus en plus loin dans tout ce qu'il y avait de ténébreux et de méchant. Ce Jésus de Nazareth, incarnation de l'évangile de l'amour, ce « rédempteur » apportant la félicité et la victoire aux pauvres, aux malades, aux pécheurs – n'était-il pas justement la séduction sous sa forme la plus inquiétante et la plus irrésistible »

                                                                               Frédéric Nietzsche

 

 

     Car Barack Obama est comme ce Jésus de Nazareth, il est la séduction de l'argent et ses vampires apatrides sous sa forme la plus inquiétante et la plus irrésistible. Par exemple il y a toutes ces réactions de mielta1, de Badi, de Amadou, de J.M.T, de Durand…

 

 

 

Avis écrit par mielta1 :

 

     « La théorie théocratique du droit divin stipule que, tout pouvoir vient de Dieu, je le confirme que c'est Dieu qui a entendu nos cris et nos prières en acceptant qu'Obama passe président des États-Unis pour aider le monde entier. »

 

 

Avis écrit par Badi :

 

     « Je pense que BARACK est un président qui peut bien associer les intérêts des États Unis et des autres pays afin que les choses puissent changer. Je veux dire par là que c'est lui qui pourra de par sa façon de gérer amener les anti-américains à devenir les amis de l'Amérique. C'est l'homme du changement, c'est celui qui va amener l'évolution du monde. il regarde le monde en père de famille.
     Il est plein d'avenir et il réussira grâce à nos prières. »

 

 

 

 

 

 

 

Avis écrit par Amadou S. :

     « …Monsieur Barack Obama représente pour nous un frère. Oui on l'aime parce qu'il a été un homme courageux malgré toute les souffrances qui ce sont abattues sur lui et sur sa famille et aussi a cause de son opinion politique et il a toujours été premier de sa génération. On ne le déteste pas parce que si tout le monde avait fait comme lui dans ses études, il n'y aurait pas d'illettrés dans le monde… »

 

 

Avis écrit par J.M.T. :

 

     « Les voies de Dieu sont insondables. Bien de fois, c'est l'homme qui fait le choix de ses dirigeants et rares sont les fois où Dieu fasse un choix pour l'homme. Ainsi, lorsque Dieu fait un choix à la place de l'homme pour l'homme, c'est qu'il y a quelque chose qui va se passer. Cfr le choix de David Roi d'Israël Fils d'Isaïe dans la Bible.
    Pour nous, le choix de Barack Obama à la tête du plus puissant État est le choix de Dieu. (…) Car, la Bible dit: " C'est Dieu qui prend depuis la poussière (le bas) et fait asseoir parmi les grands (au - dessus)...''
    Voilà pourquoi nous concluons en disant lorsque Dieu signe, il y a un ''SIGNE''. Barack Obama est le signe de l'amour de Dieu (Jésus - Christ) pour l'Humanité tout entière.
    Aux pays qui souffrent de l'injustice des hommes, Gardez espoir, car Dieu est Vivant et qu'il s'élèvera pour vous faire Justice. Qui pouvait croire que Barack arriverait là où il est Aujourd'hui? »

 


 

 

 

 

Avis écrit par Durand :

 

     « BARACk OBAMA est le Jésus Christ que le monde a tant attendu, il représente l'espoir du monde. Mais j'ai peur que la secte Illuminatis des maîtres du monde…, alors BARACK n'appartient pas au cercle des maîtres du MONDE, c'est çà qui m'inquiète un peu .

     Que le dieu tout puissant veille sur toi BARACK et que la chance soit à tes cotés. »

 

 

 

CONCLUSION :

 

 

    Les gens ont besoins d'un visage qui attire l'attention en dehors d'eux, un évènement exceptionnel qui fasse oublier ce qu'ils sont, ils ont besoins que le monde s'entredéchire enfin sans eux, eux les damnés du quotidien. Eux qui marchent au pas comme des poulets élevés aux hormones, ils ne veulent rien connaître d'autre que la ferme. Ils parlent sans arrêt des clochards comme si les clochards étaient une condition pire que la leur, eux les hommes apprivoisés. Ils veulent dominer la terre par l'habitude, le conformisme et leur nombre, ils ont peur de tout et ils sont dénués de toute pitié, ce sont les hommes de tous les jours. Ils ont besoins d'un étendard pour se cacher.

 

 

 

 

    Lorsqu'ils ont de l'engouement pour quelque chose ou pour quelqu'un, alors ils ont leurs yeux qui dépassent comme ceux des crabes qui s'enfouissent juste sous le sable, c'est pour mieux se cacher. Ils poussent à la faute. Ils attendent la faute, et que d'autres les sauvent.

 

    Mais ce qu'ils appellent la Faute, ou le Sauveur, mais de quoi – peut-être bien d'eux-mêmes, d'être eux-mêmes ? Hommes de tous les jours, je vous ai compris.

 

     J'aimerais qu'au prochain meeting de Barack Obama, certains lui envoient quelques tomates et des œufs pourris. Cela me rassurerait. Cela voudrait dire qu'il est devenu humain pour les médias, pas comme ce « Jésus de Nazareth, incarnation de l'évangile de l'amour, ce « rédempteur » apportant la félicité et la victoire aux pauvres, aux malades, aux pécheurs – et qui n'était que la séduction sous sa forme la plus inquiétante et la plus irrésistible » – comme aujourd'hui Barack Obama est la séduction de l'argent et ses vampires apatrides, sous sa forme la plus inquiétante et la plus irrésistible.

 

     Mais que cela soit clair, même en cela Barack Obama ne pouvait pas être pire que son rival blanc à la Maison Blanche. Barack Obama en est juste l'intercesseur et le fils divin - à la Maison Blanche.

 

                                                                                         

 

                                                                         Odal GOLD

 

                                                                         www.odalgold.com

 

 

 

 

Nota bene :

   

Bien visionner ces reportages du site voltairenet.org à propos de la famille Obama... on ne saurait mieux informer pour celui qui veut bien entendre l'information...

 

La biographie cachée des Obama : une famille au service de la CIA (1ére partie) :

>>> http://www.voltairenet.org/article166848.html

 

La biographie cachée des Obama : une famille au service de la CIA (2nde partie) :

>>>  http://www.voltairenet.org/article167038.html

 

 

 

 

 

              



01/08/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


This is my Odal Gold Blog. I'm just a poor boy !------- Odal GOLD


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion