Le Soleil au Zénith

Guerre des Etoiles : est-ce toi et moi, les naïfs et les demeurés ?

 

 

    « Il faut vraiment être un naïf et un demeuré pour croire que l’espèce humaine et la vie sur Terre sont seules dans notre si grand univers, alors que des millions d’étoiles brillent au firmament, et que déjà sur Terre le moindre centimètre cube de terre est occupé par la vie. Que toutes les légendes de l’Inde, de l’Amérique du Sud et de toute notre Antiquité parlent des dieux descendus sur la Terre.»

     Dis-tu.

     Et je ne pourrais pas dire mieux.

 

     Mais peut-être est-ce toi et moi les naïfs et les demeurés ?

     Peut-être que les braves gens par ici, ils sont si malins, et qu’ils font semblant, et qu’ils nous incitent à jouer les tirailleurs sénégalais et les harkis.

     (Qu’ils nous envoient au casse-pipe, les braves gens, vers l’inconnu, l’abattoir, la boucherie potentielle.)

 

     Ils sont malins, les braves gens.

 

     Et ce n'est pas une hypothèse à prendre à la légère.

     Mais c’est vrai que toi et moi, nous avons ce que tu appelles notre boussole intérieure, et que nous pouvons toujours compter sur elle.

 

     Et pour ce qui est des dieux des légendes, descendus sur Terre :

     « Ce qui me fut dit sur les dieux, je n’ai pas l’intention de le rapporter, sauf les noms qu’on leur donne : car sur ce sujet, à mon avis les hommes n’en savent pas plus les uns que les autres. Si j’en parle, ce sera lorsque ma narration l’exigera. » [1]

 

     Quand je parle des dieux anciens de la guerre des étoiles, j’en parle en Runes, en Oghams, en Maya, en Sanscrit, en Hittite et en Aurebesh... :

     ... car « durant la majeure partie de l’Histoire Galactique, l'Aurebesh fut l'alphabet le plus répandu pour représenter le Basic Standard Galactique, le langage officiel de la Galaxie.  Le Docteur Milanda Vorgan - professeur de Xénolinguistique à l'Université de Charmath - publia un article en l'an 38 afin de mettre en correspondance les différents scripts de la Galaxie. Toutes ses recherches attestent que l'Aurebesh est le moyen d'écriture le plus usité depuis que le Standard Galactique était utilisé, faisant de celui-ci l'alphabet universel galactique.

 

Origine

     Un grand mystère entourait les origines de l'Aurebesh. Même si ses origines ramenaient clairement à  Coruscant, des correspondances avec des écritures non-humaines étaient évidentes ! » [2]

 

Aurebesh-chart-redux-jpeg-650x462.jpg


     L’Aurebesh est composé de consonnes, de voyelles et de marques de ponctuation. Les mots sont séparés par des espaces. L’écriture se lit de gauche à droite mais peut également être lue de haut en bas. Les lettres ont la même taille bien qu’on puisse en augmenter la taille pour mettre en avant une majuscule. On le trouve partout dans la galaxie, et il existe même sur cette Terre des applications dont « Google » pour le traduire dans votre langue.

     Et de très nombreux Terriens de notre 21ème siècle portent apparemment déjà des tatouages en Aurebesh, regarde bien autour de toi.

 

     Ce que j’écris là me rassure me fait du bien me donne de la force de la plénitude de l’huile dans les rouages. Et j’écris là formules magiques chuchotées en Aurebesh… peut-être que toi et moi ne sommes pas les naïfs et les demeurés, finalement.

 

     La langue Aurebesh est-elle si ridicule que tu en ris ??

     Les dieux plus pointus que les hommes, mais de tout chez eux comme chez nous, c’est  CSP++.

     Magique langue expression formules, force de l’écrit dans le concept et le geste mélangé, le chuchotement de la pensée qui l’accompagne…

     Parler de tout ceci comme le faisait je ne sais plus qui, malgré tout mais est-ce des secrets ils remonteront à la surface / manière de voir / Mémoire clarifiée, intuition avec un appui / force de l’écrit dans le concept et le geste mélangés.

 

     Cela me fait du bien, de le savoir, que ta petite boussole intérieure et la mienne, elles ne se trompent pas du tout.

                           

                                                       

 

 

                                              Odal GOLD

 

                                                                          www.odalgold.com

 

 

 

 

 

 

                                          [1] ...extrait de : Hérodote – « L’Enquête – livre I à IV » (Folio) II, 3

    

                                          [2] >>  http://www.anakinworld.com/encyclopedie/aurebesh

 

                                  

 

 

 

 

 

 



15/12/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


This is my Odal Gold Blog. I'm just a poor boy !------- Odal GOLD


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion