Le Soleil au Zénith

La 2ème Guerre Mondiale en Couleur, coté face



Objets filmant non identifiés

 

 

Constatation : « La 2ème Guerre Mondiale en Couleur » n'existait pas avant au moins les années 1995-1996

 

     Au début, je me souviens, quelques journalistes nous ont appris que des particuliers avaient déniché chez eux, aux États-Unis, en Europe et même en Russie, - des films datant de la 2ème Guerre Mondiale et même avant – en couleur. A l'époque, cela avait intéressé tout le monde, et chacun pouvait espérer profiter de quelques images.

 

     Aujourd'hui on nous abreuve, continuellement, de ces images de « La 2ème Guerre Mondiale en Couleur ».

 


     Et pourtant ces images étaient absolument introuvables avant – au moins – les années 1995-1996. Que je sache, on n'avait jamais avant cette date là, au moins, entendu parler d'archives en couleurs de cette guerre là.

 

     Ainsi on peut lire :

 

« Troisième volet d'une série documentaire sur la période 1936-1945, ce film est réalisé uniquement à partir d'images d'archives en couleur, au lieu du traditionnel noir et blanc. Loin de traiter uniquement de la Libération, le film retrace en fait toute la seconde guerre mondiale à travers des images pour la plupart tournées par des amateurs : immédiat avant-guerre, drôle de guerre, débâcle de mai-juin 1940, Occupation et enfin Libération de la France. » [*]

 

     Et aussi :

 

« L'utilisation d'images d'archives en couleur renouvelle la vision d'une époque traditionnellement perçue en noir et blanc. Le film pourra être utilisé comme une introduction synthétique à la seconde guerre mondiale et comme support à un travail critique sur les images d'archives. » [*]

 

 


     Il n'y a rien de tel pour « La Guerre en Couleur ».

     On nous informe même obligeamment, comme si cela était une évidence, qu'à l'époque les américains et les allemands avaient même chacun leur procédé pour la couleur. Et que bon nombre de ces films depuis les années trente avaient, en plus, été l'œuvre d'amateurs !

 


     Ainsi on peut lire :

 

« Si la couleur apparaît dans le cinéma dès le début des années 1930, les pellicules en couleur pour les caméras légères (format 16 mm) ne sont mises au point qu'en 1936 aux États-Unis avec Kodak et son Kodachrome, en Allemagne avec les pellicules Agfacolor. C'est ce qui explique que la plupart des images utilisées dans le documentaire sont américaines ou allemandes. » [*]

 

 

     Pourtant par exemple le film « Opération dans le pacifique » avec le célèbre John Wayne (1951) est bien en noir et blanc, ainsi que tous les films hollywoodiens ou européens de cette époque (jusque dans les années 60) qui sont au mieux colorisés !

 

 


« Le noir et blanc est un format de film que l'on peut voir souvent abrégé n/b ou N&B dans la littérature spécialisée. De l'invention du cinéma aux années 1930 à 1950, les films étaient tournés en noir et blanc, bien que la technologie couleurs existât déjà (mais trop chère), et le changement d'un mode à l'autre s'est opéré progressivement.

Le Magicien d'Oz (1939) illustre le passage du noir et blanc (coloré en sépia) au Technicolor et a émerveillé le public de l'époque.

Alfred Hitchcock a choisi le noir et blanc pour filmer Psycho (1960), car le studio ne lui avait alloué qu'un budget modeste, aucune vedette et une équipe technique restreinte. »     

                                                                                                                   (Wikipédia)

 

     > Remarque : mais si des metteurs en scènes professionnels avaient du mal à produire des films en couleur – on se demande bien pourquoi cela a semblé si facile à quelques « amateurs » 25 ou 30 ans avant ?

 

 


 « D'ailleurs même les films hollywoodiens ont été en noir et blanc très longtemps, comme tout le cinéma, comme la télévision. On les colorisait éventuellement, jusque vers les années 50.

Herbert Kalmus va mettre au point en 1932 la caméra qui permet de filmer tout en couleurs : la caméra Technicolor trichrome. C'est celle du Technicolor classique, celle à laquelle on fait référence aujourd'hui lorsque l'on parle d'âge d'or du Technicolor. (…) Le premier film utilisant le Technicolor trichrome sera donc un film d'animation, « Flowers and Trees » (1932), issu des Silly Symphonies, laboratoire d'expérimentation pour le futur premier long métrage de Walt Disney, « Blanche-Neige et les sept nains » (1937). (…)

Le premier long-métrage en prise de vues réelles est « Becky Sharp » (1935), réalisé par Rouben Mamoulian. Malgré le caractère pionnier de l'entreprise, le film n'aura pas le succès escompté : en effet, contrairement au film d'animation, beaucoup trouvent encore que le Technicolor donne à la prise de vue réelle un manque de naturel, par le biais de couleurs trop saturées. »       

                                                                                                                  (Wikipédia)

 

 

 


     J'ai deux questions à formuler :

 

     1) Comment se fait-il que bon nombre de ces « films d'amateurs » (on en parle depuis 1995 environ, et auparavant c'est comme s'ils n'existaient pas) connaissaient apparemment la couleur (aux États-Unis avec Kodak et son Kodachrome, en Allemagne avec les pellicules Agfacolor) dès 1930 – et qu'à Hollywood et en Europe, pour le cinéma professionnel, « on s'est contenté jusqu'aux années 50, au mieux, du Technicolor classique aux couleurs trop saturées » ?

 

     2) Comment se fait-il qu'on n'ait jamais entendu parler de ces films de « la 2ème Guerre Mondiale en Couleur » avant minimum les années 1995-1996 –  et que ces films apparaissent d'un seul coup autant que des « Objets Filmant Non Identifiés » ?

 

     A noter que les générations suivantes se poseront encore moins la question – comme si ces films tout le monde les connaissait depuis toujours, ce qui n'est pas le cas.

 

     Merci d'avance pour vos réponses, vos suggestions et vos remarques éventuelles.

 

 

 

 

 

                                              Odal GOLD

 

                                                                          www.odalgold.com

 

 

 

 

 

                      [*] « Ils ont filmé la guerre en couleur »

                      >> http://www.cndp.fr/tice/teledoc/Mire/mire_gec-liberation.htm

 


 PS :

 

 Excusez-moi d'avoir posé une question bien naïve... pour une explication évidente !?

 

 




 


 

 



20/03/2011
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


This is my Odal Gold Blog. I'm just a poor boy !------- Odal GOLD


Recommander ce blog | Contact | Signaler un contenu | RSS | Hébergé chez Blog4ever | Espace de gestion